Séances spéciales

Étroitement lié à sa programmation, Cinéma du réel propose plusieurs séances spéciales, des rendez-vous privilégiés avec des cinéastes, jeunes ou expérimentés, proches de l’esprit du festival : avant-premières précédant une sortie en salles, premières françaises de films salués en festivals, projets qui furent présentés dans le cadre de ParisDOC ou encore dernières œuvres de grands noms du documentaire.

Ouverture /// BEIN GDEROT (BETWEEN FENCES / ENTRE LES FRONTIÈRES) d’Avi Mograbi (2016 / France-Israël / 84’)
Clôture /// UNE HISTOIRE DE VENT (A TALE OF THE WIND) de Joris Ivens et Marceline Loridan-Ivens (1988 / France, Pays-Bas / 80’)

A FLICKERING TRUTH de Pietra Brettkelly (2015 / Nouvelle-Zélande, Afghanistan / 91’)
BLACK CODE/CODE NOIR de Louis Henderson (2015 / France / 21’)
A CASA DAS MÃES (HOUSE OF MOTHERS) de Philippe Costantini (2015 / Portugal / 132’) *Première internationale
O FUTEBOL (ON FOOTBALL) de Sergio Oksman (2015 / Espagne / 68’)
HERE BE DRAGONS de Mark Cousins (2013 / Royaume-Uni / 79’) *dans le cadre du focus sur les Archives nationales du film d’Albanie
HUAN YING (WELCOME) de Zhu Rikun (2016 / Chine / 65’) *Première mondiale
IN JACKSON HEIGHT de Frederick Wiseman (2015 / États-Unis / 190’)
INNOCENCE OF MEMORIES by Grant Gee (2015 / Royaume-Uni, Irlande, Italie / 97’)
SEBASTIANO de Fabrizio Ferraro (2016 / Italie / 89’)
SOBYTIE (THE EVENT) de Sergei Loznitsa (2015 / Pays-Bas, Belgique / 74’)
IL SOLENGO de Alessio Rigo de Righi et Matteo Zoppis (2015 / Italie, Argentine / 70’)
TODO COMENZÓ POR EL FIN (IT ALL STARTED AT THE END) de Luis Ospina (2015 / Colombie / 208’)
ZUD de Marta Minorowicz (2016 / Allemagne, Pologne / 85’) *Première internationale