#3 Séance Rose Lowder

en collaboration avec le Musée National d’Art Moderne-Centre Pompidou


suivie d’une discussion avec Rose Lowder et Vincent Sorrel (cinéaste et Maître de conférences en création artistique à l’université de Grenoble Alpes) et animée par Philippe-Alain Michaud (conservateur au Musée National d’Art Moderne-Centre Pompidou)


La pratique de Rose Lowder est intimement liée au maniement de sa Bolex, la caméra amateur devenant, dans ses mains, un « instrument de recherche visuelle ». La caméra est écologique parce qu’elle n’a besoin que de la main pour collecter des images au rythme de prises de vues tournées avec la manivelle ou image par image. Entremêlant les images dans un geste qu’elle rapproche plus du tissage que du montage, Rose Lowder saisit des photogrammes de fleurs qu’elle recompose en des bouquets d’images pour l’écran. (Vincent Sorrel)