#7 Séance Margaret Tait

Dans des films intimistes à l’écoute de la vie secrète des objets, des personnes et des paysages, Margaret Tait s’est appliquée à révéler l’autre face de l’existence, celle que nous remarquons uniquement lorsque notre propre présence au monde passe au premier plan. Avec son regard et son esprit indépendants, elle s’est intéressée à ce qu’elle voyait autour d’elle, qu’il s’agisse des ruelles d’Édimbourg, du fracas des vagues sur l’archipel des Orcades ou encore d’une vieille paire de bottes dans une grange, mettant ainsi en lumière les multiples dimensions de la réalité.