#1 Séance Joaquim Pinto

Joaquim Pinto paraît révéler, pénétrer, et ainsi donner à voir et ressentir comme rarement au cinéma le champ de force d’un amour. Advient alors un miracle de l’ordre de la contamination, du processus contagieux, comme une revanche dérisoire de l’art sur les épidémies, l’inoculation à nos regards de la plus intense et réconciliatrice des relations à l’autre, à la nature, à la matière même d’un monde en survivance. (Julien Gester)