Aller au contenu

Prisme

Rosine Mbakam
An van Dienderen
Eléonore Yaméogo
2020 Belgique 77 min
sam 19
mars
14h00
Centre Pompidou - Cinéma 1
Réserver
© Icarius Films

La cinéaste belge An van Dienderen a invité Rosine Mbakam, Camerounaise basée à Bruxelles, et Eléonore Yameogo, Burkinabée basée à Paris, pour explorer leurs diverses expériences avec les médias photographiques, technologiquement et idéologiquement biaisés, favorisant la peau caucasienne, assumant et privilégiant la blancheur.

Rosine Mbakam

Réalisatrice de fiction et de documentaire, Rosine Mbakam est diplômée de l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle et des Techniques de Diffusion (INSAS) en 2012. Elle a grandi au Cameroun et se forme à Yaoundé à l’image, au montage et à la réalisation dès 2000. Elle réalise un premier court-métrage de fiction Tu seras mon allié qui sera primé dans plusieurs festivals internationaux, puis Les Deux visages d’une femme bamileke,  son premier long métrage documentaire en 2017 qui sera sélectionné dans plus d’une soixantaine de festivals (IFFR Rotterdam, Fespaco…). Son film suivant, Chez jolie coiffure, connaitra une audience encore plus large (Dok Leipzig, True/False, AFI Fest Los-Angeles, Fespaco…). Les Prières de Delphine a reçu le Prix des Jeunes à Cinéma du réel 2021.
Elle initie Caravane Cinéma qui assure la diffusion de films africains dans les quartiers populaires avec des projections en plein air et enseigne au sein du KASK à Gand (Belgique).

An van Dienderen

An van Dienderen travaille à l’intersection entre le documentaire, l’anthropologie et les arts visuels. Elle est diplômée en arts audiovisuels (Sint-Lukas, Bruxelles), a obtenu un doctorat en sciences culturelles comparées (Université de Gand) et a été chercheuse invitée à l’UC Berkeley. Elle a réalisé plusieurs documentaires projetés dans le monde entier et récompensés par des prix (inter)nationaux. Parmi ses films : Visitors of the Night (1998), Site (2000), Tu ne verras pas Verapaz (2002), The Ephemerist (2005) Patrasche, a Dog of Flanders – Made in Japan (2008), Cherry Blossoms (2012), Letter Home (2015), Lili (2015).

Eléonore Yaméogo

Née au Burkina Faso en 1978, Eléonore Yaméogo s’est tournée avec détermination vers une passion difficile d’accès pour une femme en Afrique : la réalisation. Elle se forme d’abord sur de nombreux tournages, avant d’entrer à l’Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) au Burkina-Faso, où elle obtient son BTS en audiovisuel. Elle a réalisé en 2019 Le Cimetière des éléphants (Prix du Meilleur Film Documentaire dans la catégorie Internationale au Festicab en 2019).

sam 19
mars
14h00
Centre Pompidou - Cinéma 1
Réserver
Production :
Elektrischer Schnellseher, Tândor Productions, Onezik
Image :
Léo Lefèvre, Tristan Galand, Philippe Radoux
Son :
Bruno Schweisguth, Loïc Villiot & Pascal Moreau
Montage :
Geoffroy Cernaix, Nina de Vroome, Effi Weiss

Dans la même section