Aller au contenu

Le Disqualifié

El Medestansi
Hamza Ouni
2020 Tunisie, Qatar, France 114 min
jeu 17
mars
14h00
Centre Pompidou - Petite salle
Réserver
sam 19
mars
17h40
Centre Pompidou - Cinéma 2
Réserver
En partenariat avec :

Douze années de la vie de Mehrez, danseur et comédien doué, mais aussi dépendant aux jeux d’argent et aux courses de chevaux. Il se bat contre lui-même et contre les contradictions désarmantes de son pays. Dans son inlassable quête d’émotions sincères, Mehrez défie toutes les règles établies.

«Ma démarche est très simple. Je suis né et je vis à Mohammedia. Quand j’ouvre la porte de ma maison, je trouve le sujet de mon film devant moi. Pourquoi regarder ailleurs alors que les idées et les sujets se présentent devant moi.»
Ses deux films mettent en lumière une jeunesse confrontée à une pénible réalité sociétale et sociale. Toute l’ingénuité du réalisateur est de poser son regard là où personne n’ose et ne souhaite le faire.
«La voix de cette jeunesse est inaudible. C’est très important pour moi d’aider à faire entendre leurs voix. Je suis en quelque sorte chanceux car j’ai pu filmer dans des endroits où il est presque impossible pour une autre caméra d’en faire autant.
Nos vies personnelles sont différentes. Mais dans notre relation avec l’art, Mehrez est mon double: il utilise la danse et le rap pour s’exprimer, et moi le cinéma. Que ce soit Mehrez ou les autres personnages, je m’identifie à eux lorsqu’ils parlent de leurs rapports avec la Tunisie, avec leur famille, avec leur corps et leur environnement.»
Ces personnages sont assurément des natifs de Mohammedia. Ce qui crée une situation hybride et in fine créatrice.
«Après des années de tournage, les personnages deviennent acteurs mais en réalité ils jouent leur propres rôle dans la vraie vie. C’est ce qui conduit ici à une transformation du cinéma documentaire pur et dur vers un cinéma narratif.»

(Propos recueillis par Rami Abou Diab, Arabnews.com, novembre 2021)

Hamza Ouni

Hamza Ouni est un réalisateur tunisien, né en 1975 à El Mohammedia, où il réside encore aujourd’hui. Il entame un premier cycle d’études cinématographiques à l’Institut Maghrébin du Cinéma, pour ensuite continuer sa formation à l’Ecole des Arts et du Cinéma à Tunis, où il se spécialise en écriture et réalisation cinématographique. El Gort, son premier long métrage documentaire, a remporté le prix du meilleur cinéaste du monde arabe, le prix de la critique internationale (FIPRESCI), le Talent Dove au DOK Leipzig et le Tanit de Bronze aux JCC en 2014. El Medestansi (Le Disqualifié) est son deuxième long métrage.

jeu 17
mars
14h00
Centre Pompidou - Petite salle
Réserver
sam 19
mars
17h40
Centre Pompidou - Cinéma 2
Réserver
En partenariat avec :
Production :
La Huit, Henia Production, Rhesus Monkey Film
Image :
Med Hakim Benjmaa, Ramzi Bejaoui, Hatem Nechi, Hassen Najar, Helmi Ben Chahboun, Hamdi Dallali, Med Hedi Selmi, Ikbal Arrafa
Son :
Med Amine Zidi, Taher Cheennouf, Helmi Barida, Mohamed Kanakane, Slim Jbeli, Chaouki Kooli
Montage :
Ghalya Lacroix, Hafedh Laaridhi
Contact copie :
distribution@lahuit.fr

Dans la même section

Faritra

Luck Razanajaona
Tovo Rasoanaivo