#02 Sélection française

Silabario

Marine de Contes

2021France14 min

Une île, un poème, un rêve.
Disparition et réapparition d’une langue sifflée, le Silbo.
L’ histoire et la transmission de ce patrimoine miraculé de l’île de la Gomera.

___

Un homme surplombe un royaume. Face à lui règne l’immensité des roches et des forêts. Des torrents de brume roulent sur les flancs des montagnes et l’aube dévoile une vallée silencieuse. Seuls s’échappent de ce silence les sifflements de ceux qui ont appris à habiter en oiseau. Dans de nombreuses régions et depuis toujours, des hommes et des femmes ont chanté ce langage, le silbo, fait de syllabes sifflées, en écho avec les occupants des airs. Les îles Canaries, pourtant îles aux chiens (provenant du peuple canarii, du latin canis) n’ont pas donné leur nom à des oiseaux sans motif : perchés sur leurs collines, des hommes et des enfants apparaissent et disparaissent pour élever ces vibrations ancestrales capables d’atteindre d’autres oiseaux ou hommes-oiseaux nichés au loin, de l’autre côté de la vallée. Leurs paroles transpercent les montagnes et créent des lignes d’air et de nouvelles liaisons. Dans ce film aérien, qui semble se déployer dans un monde qui ne serait pas encore condamné, les plans grandioses des paysages des îles confondent les airs et la terre. Les espaces sont partagés pour porter tout l’héritage de ce langage mythique qui semble être transmis par les anciens et, comme les plans nous invitent à le rêver, peut-être par les oiseaux eux-mêmes. La parole commune est devenue muette et l’écosystème révélé ici paraît avoir changé les corps et les aptitudes de ses habitants. Le film de Marine de Contes est une rêverie élémentaire, sans agitation mais délicatement assourdissante, une invitation à écouter ces langages secrets nous raconter des poèmes révélateurs d’un monde inattendu.

Clémence Arrivé

____

Lire l’entretien avec la réalisatrice sur le blog Mediapart de Cinéma du réel

  • Réalisatrice et monteuse formée à l’ECAM (Ecole de Cinéma et d’Audiovisuel de Madrid), Marine de Contes travaille aussi bien en documentaire qu’en fiction et développe des projets de films et d’installations vidéo, abordant des thématiques écologiques et sociales.
    Membre de l’Académie des Beaux-Arts de France, résidente à la Casa de Velázquez en 2019-2020, elle y réalise Silabario en langue sifflée espagnole et y développe son projet de long-métrage.
    Son film précédent, Les Proies, a été récompensé en 2018 du Prix Louis Marcorelles à Cinéma du réel Paris et d’une mention spéciale au festival Linea d’Ombra à Salerne. Il a également été diffusé dans de nombreuses salles de cinéma, centres d’arts ou festivals (Viennale, Sheffield, Lincoln Center…).

D'après un poème de Miguel Ángel Feria, Anarcadia, Ed. Árdora (2018) :
Production : L'Atelier documentaire
Image : Gabriel Roman
Montage : Marine de Contes
Musique : Etienne Haan
Press Kit

Dans la même section

Un monde flottant

Jean-Claude Rousseau
2021France56 min

Random Patrol

Yohan Guignard
2021France30 min

Incandescence des hyènes

Nicolas Matos Ichaso
2021France54 min