#04 L'intégrale Pierre Creton

Sept pièces du puzzle néo-libéral

Pierre Creton

1997France20 min

« En même temps que j’assistais mes nouveaux amis Yves Edouard et Patrick Hébert dans la moisson de 1997, paraissait dans Le Monde Diplomatique : “La quatrième guerre mondiale a commencé”, une analyse géostratégique du sous-commandant Marcos. À la lecture de ce manifeste, m’est venu l’idée du film. » (P.C., janvier 2021)
« Le néolibéralisme, comme système mondial, est une nouvelle guerre de conquête de territoires. La fin de la troisième guerre mondiale, ou guerre froide, ne signifie nullement que le monde ait surmonté la bipolarité et retrouvé la stabilité sous l’hégémonie du vainqueur. Car, s’il y a eu un vaincu (le camp socialiste), il est difficile de nommer le vainqueur. Les Etats-Unis ? L’Union européenne ? Le Japon ? Tous trois ? La défaite de l’« Empire du mal » ouvre de nouveaux marchés, dont la conquête provoque une nouvelle guerre mondiale, la quatrième. » (Le sous-commandant Marcos, Le Monde diplomatique, Août 1997)

  • Pierre Creton est cinéaste et ouvrier agricole. Né en 1966, il vit et travaille à Vattetot-sur-mer (Seine Maritime). Il a fait ses études à la Villa Arson (Nice) et à l’École des beaux-arts du Havre. Il est le réalisateur notamment du Bel Été (2019), de Va, Toto! (2017). L’ensemble de son œuvre est façonné par et autour des gestes quotidiens et la terre comme lieu et temps de son occupation tout à la fois de cinéaste et de paysan.

Lecture : Univers Gil Mena
Chant : Marie Le Pallec
Press Kit

Dans la même section

Le Vicinal

Pierre Creton
1994France12 mn

Le Voyage à Vézelay

Pierre Creton
2005France30 mn

L’Heure du Berger

Pierre Creton
2008France39 mn