#06 Front(s) Populaire(s) - À quoi servent les citoyens ?

Pour une hospitalité manifeste

Transmettre l’histoire, par le cinéma, des « fronts populaires » de l’hospitalité civile.

Une soirée proposée par le PEROU (Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines) et Image de ville avec le concours de l’AARSE (Association des Auteurs et Réalisateurs du Sud-Est) en présence de Marielle Macé, des cinéastes Muriel Cravatte, Jérémy Gravayat, Nicolas Klotz, Emmanuel Roy et Régis Sauder, de Sébastien Thiéry et Jean-Michel Frodon (PEROU) et Luc Joulé (Image de ville).

En 2020 Image de ville et le PEROU lancent un appel aux cinéastes visant à recueillir des films courts susceptibles de rendre compte de la puissance et de la portée de l’hospitalité que certains de nos contemporains offrent aux personnes migrantes aujourd’hui. Il s’agit notamment de contribuer à l’instruction conduite par le PEROU visant à inscrire l’acte d’hospitalité au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité : cette procédure de l’UNESCO exige en effet, entre autres pièces, la présentation d’un « film monté de 5 à 10 minutes ». Cet appel aux cinéastes déborde néanmoins la seule démarche auprès de l’organisation internationale et ouvre la perspective d’une collection de films témoignant de ce qui se construit, s’invente, s’affirme, à la rencontre des personnes migrantes aujourd’hui en Europe. Se profile alors la création d’une « cinémathèque de l’hospitalité » sans mur, dont la fonction serait de constituer et transmettre l’histoire, par le cinéma, des « fronts populaires » de l’hospitalité civile. Le 16 mars 2021, le Cinéma du réel présente une sélection de films déjà recueillis et ouvre le débat sur la reformulation de l’appel afin de faire advenir, demain encore, « des films qui manquent ». 

1. Sepideh Farsi (5’56). Dans le camp autogéré de Pipka en Grèce, des femmes préparent à manger pour les sinistrés du camp voisin de Moria, qui a brûlé. Une d’elle, afghane ayant vécu en Iran, raconte son destin d’éternelle migrante.

2. Isaki Lacuesta (5’54) Fantomatiques et vivaces, les corps venus d’ailleurs sont présents dans l’espace et dans les ombres de notre quotidien.

3. Emmanuel Roy (1’59) Dans un atelier de théâtre à Beyrouth, l’apprentissage sans parole de la rencontre avec l’autre, et avec soi-même.

4. Le Match Régis Sauder (3’49). Deux adolescents, un noir et un blanc, regardent et commentent ensemble un match de foot sur l’écran du téléphone portable de l’un d’eux.

5. Occitane Lacurie (4’45). Sur un écran d’ordinateur, archives composites d’un lieu d’hospitalité aujourd’hui disparu, le City Plaza d’Athènes.

6. Extrait de La Villa de Robert Guediguian, fiction – 2017 (3’14). Les personnages principaux du film recueillent deux enfants trouvés dans les bois.

7. Extrait de Demain est si loin de Muriel Cravatte, documentaire – 2020. (4’40) Des membres de collectifs d’accueil aux migrants de Briançon au cours d’une fête en montagne où ils témoignent des engagements et des difficultés de l’hospitalité

Dans la même section

Her Socialist Smile

John Gianvito
2020États-Unis93 min

La commune, une vraie guerre civile

séance en collaboration avec France Culture