#06 Front(s) Populaire(s) - À quoi servent les citoyens ?

La commune, une vraie guerre civile

séance en collaboration avec France Culture

LUNDI 15 MARS A 17h SUR FRANCE CULTURE

___

La Commune de Paris est la dernière révolution française en date mais c’est aussi une des plus sanglante guerre civile de l’histoire contemporaine  

  En mars 1871, les Parisiens sortent d’un sale hiver, une année terrible celle de la guerre franco-germanique qui s’achève par un siège de la ville de quatre mois. On a eu faim et froid, on a eu peur aussi. Napoléon III a perdu cette guerre qu’il avait voulu et l’empire s’est effondré avec lui. Une république a été proclamée à la va vite qui tarde à démontrer ses vertus protectrice et démocratique mais signe la capitulation le 28 janvier face au gouvernement impérial allemand. Alors que l’armée de Bismarck l’encercle encore, la ville lumière ne contient plus sa colère. Le 18 mars, une émeute éclate à Montmartre alors que l’armée tente de s’emparer des canons de la Garde nationale. La Commune de Paris est déclarée dans la foulée tandis que le gouvernement et l’Assemblée nationale fuient Paris pour s’installer à Versailles. Une guerre civile commence entre deux conceptions de la République en France.    

Avec : Mathilde Larrère (historienne), Eric Fournier (historien), Michel Winock (historien), Ludivine Bantigny (historienne), Laure Godineau (historienne), Raphaël Meyssian (graphiste et auteur de romans graphiques), Jean-Louis Robert (historien) et Quentin Deluermoz (historien).   

____

Cet épisode est le premier de la série La Commune de Paris, dernière révolution avant la République 

Une série de Anaïs Kien, réalisée par Somany Na 

La Commune de Paris n’est pas une révolution contre mais le début d’une longue discussion : la république d’accord mais laquelle et comment ? La commune n’est pas morte, elle bouge encore, d’autant plus ces dernières années où on l’a vue citée aux quatre coins du monde, de Paris à Oakland en passant par les ronds-points des Gilets Jaunes et le bateau de sauvetage des réfugiés en Méditerranée de l’artiste Banksy.   

Qu’est-ce donc que la Commune ? Lorsqu’on évoque ces 72 jours on pense à Louise Michel, à Eugène Varlin, à Courbet et son dilemme : peindre ou faire la révolution. Il y a aussi ses barricades, l’incendie des Tuileries, l’air un peu fané du Temps des cerises et la plaque du cimetière du Père Lachaise sur le Mur des Fédérés.   

La Commune de Paris de mars à mai 1871, c’est un programme politique révolutionnaire qui nous questionne encore mais c’est aussi une guerre civile, un de ces moments de l’histoire dont les nations rejettent le souvenir pour oublier qu’ici on s’est entretué sur ce que devait être l’avenir commun sous le régime tant attendu de la République en France.  

    Organisé en partenariat avec :

    Dans la même section

    Who Is Afraid of Ideology ? (Part. I, II, III)

    Marwa Arsanios
    2017-2020Liban, Kurdistan, Syrie, Colombie81 min

    Rêve de Gotokuji par un premier mai sans lune

    Natacha Thiéry
    2020France46 min