#11 Rendez-vous européens du documentaire de patrimoine 2021

De Cierta Manera

One Way or Another

Sara Gomez

197374 min

Le premier et unique long métrage de Sara Gómez, De Cierta Manera, est une référence dans le cinéma cubain. C’est le premier long métrage tourné par une femme à Cuba et l’un des rares à avoir été réalisé par une réalisatrice afro-cubaine. Mélangeant des images documentaires avec divers modes narratifs, le film critique de l’intérieur la Révolution en cours sous la forme d’un drame romantique. En se focalisant sur Yolanda, une jeune institutrice, et sa relation avec Mario, il examine comment le racisme, le sexisme et les préjugés de classe menacent l’objectif révolutionnaire d’une société véritablement égalitaire. Sara Gómez est morte pendant la production. Le film a été achevé par le monteur Ivan Arocha, Tomás Gutiérrez Alea et d’autres collègues.

  • La réalisatrice : Née en 1943 à La Havane, Sara Gomez étudie la littérature, le piano et l’ethnographie afro-cubaine avant de s’orienter vers le cinéma. Elle devient alors la première femme réalisatrice de Cuba. En 1961, elle entre à l’ICAIC (Institut cubain de l’art et de l’industrie cinématographiques) et travaille notamment en tant qu’assistante réalisatrice au côté de Tomás Gutiérrez Alea, Jorge Fraga et Agnès Varda. 

  • Le restaurateur : Communiquer (ou “Partager”) la culture cinématographique internationale de manière vivante est à la fois le but et la mission de l’Arsenal – Institut d’art cinématographique et vidéo. Point de rencontre (ou “Travaillant à la rencontre”) entre la pratique et la théorie, l’institut comprend un espace de réflexion hors des sentiers battus dans le domaine culturel (cinématographique), un cinéma axé sur le cinéma indépendant et expérimental et une plateforme de communication visant à promouvoir un échange dynamique entre le cinéma, le milieu universitaire et l’art à travers un vaste réseau d’organismes. La pratique de conservation de l’institution est intimement liée à celle de la collection de films. Une partie importante de la collection de films provient de la programmation du Forum de la Berlinale, qui est organisé par l’Arsenal depuis ses débuts en 1971, et qui s’est élargi depuis 2006. Depuis 2011, l’Arsenal se consacre de plus en plus au travail d’archivage. La gestion de la collection reste toujours aussi peu orthodoxe. Un film n’a de sens qu’en étant vu et mémorisé, pas seulement après qu’il ait été restauré, mais déjà dans son état brut original. C’est pourquoi, à l’Arsenal, chaque utilisateur des archives est potentiellement un archiviste. La politique de l’Arsenal est que les projets de préservation servent également à rendre les films disponibles dans le pays de production.

Production : ICAIC – Instituto Cubano del Arte e Industria Cinematográficos
Restaurateur : L’Arsenal
État d’avancement : restauration numérique en cours
Date de disponibilité : septembre 2021

Dans la même section

Irlande, terre promise

Hélène Châtelain
198245 min

ROUND TABLE – Given widespread dematerialisation, the video publishing of the future,

with the participation of the Appel des 85
accessible to French speakers only

Sambizanga

Sarah Maldoror
1972102 min