Face à face avec le pouvoir

Comment j’ai appris à surmonter ma peur et à aimer Ariel Sharon

Eich Hifsakti L’fahed V’lamadeti L’ehov et Arik Sharon

Avi Mograbi

1997Israël61 minCouleur

_

À l’approche de la campagne électorales de 1996, Avi Mograbi décide de faire un documentaire sur une figure politique qui inspire aussi bien l’animosité que l’admiration – Ariel Sharon.

_

CONTACT COPIE : Documentaire sur Grand Ecran, hmasson@documentairesurgrandecran.fr

« Si quelqu’un me demandait le synopsis du film, je ne lui répondrais pas : “ C’est un film sur un homme politique qui s’appelle Ariel Sharon... ” Je lui dirais plutôt : “ C’est un film sur un type qui essaye de faire un film contre Ariel Sharon et qui, pendant la réalisation, est gagné par ce vieux monsieur à sa cause. Il perd alors tous ses repères et finit même par devenir un militant du Likoud. ” »[...] Le tournage m’avait appris que Sharon peut être extrêmement séduisant – si on oublie le sang qu’il a sur les mains, les choses horribles qu’il a faites aux gens du Moyen-Orient avec la guerre et le terrible héritage qu’il leur laisse avec sa politique. En vérité, je n’ai jamais oublié ces choses-là. Mais, pour la première fois, je prenais la mesure de son charisme [...] En observant de près le magnétisme que sa personne dégage, j’ai compris le sujet du film que j’étais en train de faire : comment quelqu’un, séduit par le magnétisme qu’une forte personnalité exerce sur lui, renonce à ses convictions politiques et éthiques. »
–Avi Mograbi (Mon occupation préférée, entretiens avec Eugenio Renzi, Les Prairies ordinaires, 2015)

  • PRODUCTION : Avi Mograbi Productions
Press Kit