#05 Cinéaste en son jardin

As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty

Jonas Mekas

2000États-Unis288 min

« Mes journaux filmés de 1970 à 1999. Cela couvre mon mariage, la naissance de mes enfants, on les voit grandir. Des images de la vie quotidienne, des fragments de bonheur et de beauté. Les voyages en France, Italie, Espagne et Autriche. Les saisons, comme elles passent à New York, la vie à la maison, la nature. Rien d’extraordinaire, rien de spécial, des choses que nous vivons tous au cours de notre vie. Il y a beaucoup d’intertitres qui reflètent mes pensées de l’époque. La bande sonore est constituée de musiques et de sons enregistrés pendant la même période que les images, avec des improvisations d’Auguste Varkalis au piano. Quelquefois, je parle dans mon micro pendant que je suis en train de monter, au présent, avec le temps qui a passé. Ce film est aussi mon poème d’amour dédié à New York, ses étés, ses hivers, ses rues, ses parcs. »

Jonas Mekas

  • Si Jonas Mekas a toujours filmé son environnement quotidien, on associe plutôt son œuvre à New York, sa ville d’adoption adorée, et aux appartements qu’il a habités ou à ceux de ses amis. Pourtant il aime s’attarder sur la nature et les paysages de campagne lors de ses escapades extra citadines et il passe énormément de temps dans son jardin de 4 kilomètres de longueur, tout proche de son domicile : Central Park.
    © Sophie Bassouls / Sygma / Getty

Production , Image, Son, Montage : Jonas Mekas
Press Kit

Dans la même section

Le Point Aveugle

Sophie Roger
2012France28 mn

Margaret Tait

1981United Kingdom32 mn

Rolls : 1971

Robert Huot
1972United States97 mn