Cinéma du réel fait sa rentrée en salles ! – 3 avant-premières

3 séances pour renouer avec l’expérience collective du festival
et découvrir en salles quelques films de la 43è édition de Cinéma du Réel

Trois films en avant-première au Centre Pompidou
Les 1er, 13 et 29 octobre 2021
En partenariat avec la Cinémathèque du documentaire
En présence du réalisateur et des réalisatrices

La 43e édition de Cinéma du Réel s’est tenue en ligne sur notre plate-forme dédiée CANALRÉEL. Une fois de plus les cinéastes ont été privés de la projection en salle et de la rencontre avec le public, celles pour lesquelles sont faits les films.
Venez découvrir en avant-première, et enfin sur grand écran, trois films de la sélection française de notre compétition.

L’ÉTAT DES LIEUX SERA DRESSÉ A ONZE HEURES EN PRÉSENCE DE LA FEMME DU POÈTE de Martin Verdet

Vendredi 1er octobre à 20h – Cinéma 1

Le bureau de Franck Venaille, poète et homme de radio, est progressivement vidé. Micha Venaille et Martin Verdet y trouvent une foule d’enregistrements de sa voix. La pièce devient alors le théâtre de tout ce qu’on ne fait pas dans la chambre d’un mort.

2021 / France / 62 min
Production : La Traverse (Gaël Teicher), Antropy
Prix de l’Institut Français – Louis Marcorelles

Pour réserver


DÉSIR D’UNE ÎLE de Laetitia Farkas

Mercredi 13 octobre à 20h – Cinéma 1

Quelque part dans les Landes, au bord d’une forêt de pins qui fait face à l’océan, se cache un camp de vacances créé par des russes blancs il y a plus de soixante-dix ans. Dans ce royaume d’été on trouve des enfants, des animaux, des cabanes en bois, des babouchkas et des tissus à fleurs. Des générations qui vivent entre elles et qui grandissent ensemble. Et aussi un vieux monsieur qui va mourir, un fils qui veut partir et un enfant qui les regarde.

2021 / France / 80 min
Production : Kepler22 Productions (Juliette Cazanave)

Pour réserver


FOEDORA de Judith Abensour

Vendredi 29 octobre à 20h – Cinéma 1

En mai 2016, à Ramallah, a ouvert le Musée de la culture et de l’histoire de la Palestine. Inauguré vide, il le restera pendant plusieurs mois jusqu’à ce que se prépare la première exposition, dédiée à Jérusalem. Le film se déroule pendant cette période de transition, durant le chantier d’une ville rêvée, contrepoint d’une réalité politique qui rend de plus en plus hypothétique la perspective d’un futur État palestinien.

2021 / France / 80 min
Production : Acqua alta, Poteau d’angle

Pour réserver