PRIX DÉCERNÉS PAR LE JURY LONGS MÉTRAGES

Grand Prix Cinéma du réel
Doté par la Bibliothèque publique d’information (5 000 €) et la Procirep (3 000 €) et décerné à un long métrage issu des sélections internationale et française.

Prix international de la SCAM
Doté par la Scam (5 000 €) et décerné à un long métrage de la sélection internationale.

Prix de l’Institut Français – Louis Marcorelles
Doté par l’Institut français (5 000 €) et décerné depuis plus de 30 ans à un long métrage issu de la sélection française. À travers ce prix, l’Institut français soutient l’extraordinaire richesse et la créativité du Cinéma du réel, rendez-vous unique qui interroge le documentaire dans toutes ses formes et plus largement le cinéma dans son rapport au monde.

Prix de la Musique Originale (SACEM)
Doté par la Sacem (1 000 €) et décerné au compositeur d’un long métrage issu des sélections internationale et française.

Le Jury longs métrages est composé cette année de Rémi Bonhomme (Directeur du Festival de Marrakech et des Ateliers de l’Atlas), Hassen Ferhani (cinéaste), Juruna Mallon (réalisateur et sound designer), Laetitia Moreau (cinéaste), Yolande Zauberman (cinéaste).

_____

PRIX DÉCERNÉS PAR LE JURY COURTS MÉTRAGES ET PREMIERS FILMS

Prix du court métrage
Doté par la Bibliothèque publique d’information (2 500 €) et décerné à un court métrage issu des sélections internationale et française.

Prix Loridan-Ivens-CNAP
Doté par CAPI Films (2 500 €) et le CNAP (4 000 €) et décerné à un premier film de plus de 50 minutes issu des sélections internationale et française.
Le prix Loridan-Ivens – Cnap a été créé à l’initiative de Marceline Loridan afin de soutenir l’émergence de jeunes auteurs singuliers et engagés, soucieux de rendre compte de l’état du monde par la pertinence de leur regard. En hommage à Joris Ivens, son compagnon, qui en fut l’un des premiers soutiens, cet engagement de Marceline Loridan et de Capi films marque leur attachement à Cinéma du réel.
En 2016, le Centre national des arts plastiques, établissement public du ministère de la Culture, a souhaité s’y associer. Ce prix s’inscrit dans la continuité des actions du Cnap qui accompagne chaque année une vingtaine de films engagés dans de nouvelles écritures et pratiques cinématographiques relevant du dispositif de soutien aux maisons de production, Image/mouvement.

Prix Tënk
Doté par Tënk (500 € et achat de droits de diffusion SVOD sur la plateforme Tënk) et décerné à un court métrage issu des sélections internationale et française.

Le jury courts métrages et premiers films est composé de Fatma Chérif (cinéaste), Elisabeth Franck-Dumas (critique), Damien Manivel (cinéaste), Catherine Millet (auteure), Michael Wahrmann (producteur, réalisateur).

_____

PRIX DÉCERNÉ PAR LE JURY DES JEUNES

Prix des Jeunes – Cinéma du réel
Doté par la chaîne Ciné+ et décerné à un long métrage issu des sélections internationale et française.
Il garantit au film son achat par la chaîne pour un montant de 15 000 € et sa diffusion sur l’antenne. Ce montant sera versé au distributeur sous réserve que le film fasse l’objet d’une exploitation commerciale en salle sur le territoire français dans les deux ans et sur la communication d’un plan de sortie préalable par le distributeur.

Le jury des jeunes est composé des étudiants Agathe Arnaud, Pierre Gaudron, Antonius Ghosn, Rose Hirgorom, Antony Labiod, Barbara Perin et Sophie Bredier (cinéaste).

_____

PRIX DÉCERNÉ PAR LE JURY DES BIBLIOTHÈQUES 

Prix des bibliothèques
Doté par la Direction générale des médias et des industries culturelles du Ministère de la Culture (2 500 €) et décerné à un film de plus de 50 minutes issu de la sélection internationale.
 Il s’accompagne d’une proposition d’achat de droits par la Bibliothèque publique d’information, permettant au film d’intégrer le Catalogue national – Les Yeux Doc.

Le jury des bibliothèques est composé des bibliothécaires Fabrice Ballery, Guénaelle Slanoski, Christophe Thomas et et Simone Bitton (cinéaste).

____

PRIX DÉCERNÉ PAR LE JURY DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL

Décerné et doté par la délégation à l’inspection, la recherche et l’innovation, direction générale des Patrimoines et de l’architecture du ministère de la Culture (2 500 €) à un film issu des sélections internationale et française. Le film se présente comme un médium particulièrement adapté pour donner à voir et comprendre les pratiques dont nous héritons en commun, et que nous nous efforçons, parfois inconsciemment, de continuer à faire vivre et à transmettre, ce que nous nommons techniquement PCI depuis la Convention UNESCO de 2003 sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI). Au nom de la diversité culturelle, contre la hiérarchisation des cultures et les discriminations, cette Convention invite les 180 Etats parties l’ayant adoptée et donc les centaines de millions d’humains vivants dans le cadre de ces organisations politiques, à ce que soit menées des actions pour faire connaître, reconnaître et sauvegarder ces communs, des pratiques culturelles qui font sens dans la continuité et la créativité.

Le jury du Patrimoine culturel immatériel est composé de Valérie Perles, ​ethnologue et conservatrice, chargée de mission ethnologie et patrimoine culturel immatériel au ministère de la Culture – Damien Mottier, ​anthropologue et cinéaste, maître de conférences à l’université Paris-Nanterre – Thomas Mouzard, ​anthropologue, chargé de mission ethnologie et patrimoine culturel immatériel au ministère de la Culture.

_____

AUTRES PRIX
PRIX DU PUBLIC PREMIÈRE FENÊTRE 

Un des films de la section Première Fenêtre se verra décerner un prix du public grâce aux votes des internautes lors de la diffusion des films sur Mediapart du 8 au 31 mars 2021. Ce prix est doté par le CNC sous la forme d’un achat de droits à l’auteur ou à la structure productrice, à hauteur de 2000€ pour le catalogue du CNC-Images de la Culture.

PRIX ROUTE ONE/DOC 

Le festival a créé cette année le Prix Route One/Doc, doté par le CNC sous la forme d’un contrat avec l’auteur du projet à hauteur de 2 000 €, équivalent à un pré-achat de droits pour le catalogue CNC-Images de la cultureCe prix est attribué à un jeune diplômé ayant obtenu son diplôme en 2019 ou 2020 et qui travaille à un premier projet de film professionnel. Le lauréat se verra par ailleurs accompagné dans l’avancée de son travail par Régis Sauder parrain du prix cette année. Ce prix fait l’objet d’un appel à candidature qui s’est clôturé le 18 février dernier et est attribué par un jury composé de Régis Sauder, Alice Guilbaud, Lev Khvostenko, Eva Markovits, et Guillaume Massart.

Les inscriptions de films pour l’édition 2022 de Cinéma du réel ouvriront début septembre 2021.

la 44e édition du festival se tiendra du 11 au 20 mars 2022.

La fiche d’inscription se trouvera en ligne sur le site du festival.