C’est quoi le réel ?

Depuis 2020, Cinéma du réel et Les Yeux de l’Ouïe s’associent pour aller au plus près des publics hors de portée, ceux pour qui la culture ne serait pas, à priori, un besoin de première nécessité. Et pourtant… 

A la question « C’est quoi le réel ? », des voix s’interrogent et se font entendre.

Les Yeux de l’Ouïe a ouvert son atelier aux structures sociales partenaires du festival et, en collaboration avec des étudiants en Master cinéma documentaire et anthropologie, chacun-e expérimente la fabrication de pastilles visuelles et sonores, expressions sensibles de multiples relations au réel.

Avec la participation de :L’association JRS Jeunes, les écrans d’Emmaüs, le centre de jour L’Adament, le collectif des précaires des festivals de cinéma.

©Ohé les hommes – Fabienne Cottin-Personne

Une série produite par Les Yeux de l’Ouïe
Anne Toussaint, Jean-Claude Salgues, Bulle Turquet-Matthieu
En collaboration avec Cinéma du réel
Suzanne de Lacotte et Cindy Portella  

Découvrez la série « C’est quoi le réel ? » dans son intégralité sur le média Mil’Yeux Ouvert

___________________________

LES YEUX DE L’OUÏE

Penser, fabriquer, partager les images au plus près de la vie de chacun.

L’association « Les Yeux de l’Ouïe » expérimente, au quotidien, le cinéma et les arts numériques comme vecteurs de lien social, politique et poétique. Elle explore avec tout un chacun ce que ces arts offrent comme possibilité à ré-enchanter le désir de composer et structurer des trajectoires de sens et de vies.

Dans cette perspective, l’association Les Yeux de l’Ouïe produit et diffuse des films et installations numériques. Elle développe une démarche de production de regards qui engage cinéastes en résidence et « amateurs » dans un projet commun de fabrication et de réflexion autour de l’image et des nouveaux médias. Par un processus qui lie la culture du regard à une pratique artistique de fabrication chacun s’autorise à déplier son monde, à sortir des modes de représentations dominantes, à trouver sa propre image ou son image juste et à la mettre en conversation avec d’autres regards.

Produire une image, c’est se libérer de l’image déjà-là, la défaire et la reconquérir dans le monde sensible. Mais nul reconquête sans passages de frontières, sans aller voir là où on n’y va ni naturellement ni tout seul, là où on se risque à croiser d’autres mondes que les nôtres.

___________________________

Mil’Yeux ouverts
outdoor plus – media solidaire

En combinant une plateforme de contenus audiovisuels en ligne, une programmation ciblée sur mobile, et une présence physique d’écran d’affichage dynamique installés dans des espaces publics, (endroits de passages, lieux d’attente, de repos, de restauration, lieux culturels …), [MilYeuxOuverts – Outdoor Plus] offre une innovation servicielle, des outils modernes de sensibilisation des publics, et un environnement culturel et artistique.

La technologie reconfigure nos cadres institutionnels, école, famille, hôpital, prison, entreprise, dématérialise nos rapports sociaux. Partout, le « milieu ouvert » s’impose comme modèle de dissociation et de modulation où le contrôle se substitue à la discipline. Dans ce champ, chacun doit aller négocier un bout de liberté, une fraction de territoire, un segment de trajet à effectuer.
Téléguidée par des algorithmes, l’individualisation des réponses se substitue à la réponse impliquant du collectif. Sous les promesses d’un accès immédiat, c’est une réalité d’exclusion, de contrôle, d’enfermement qui se met à l’œuvre et à laquelle nous contribuons.

C’est dans ce labyrinthe de dématérialisation des rapports sociaux et de circulation exponentielle des images que l’association Les Yeux de l’Ouïe a imaginé et conçu la plateforme solidaire [Mil’Yeux Ouverts] pour proposer une autre cartographie qui prend le temps de déplier des espaces sensibles, hétérogènes, de faire résonner nos manières d’habiter, nos modes d’expressions et nos capacités de création et de résistance.
Laboratoire artistique, culturel, social et sociétal, [Mil’Yeux ouverts] engage professionnels et amateurs dans des projets communs favorisant une approche crossmedia à valeur ajoutée sociale et culturelle.

Conception et développement : Kamel Regaya – les Yeux de l’Ouïe

Accès à la plateforme

Accès à l’application mobile