Depuis la prison

Cinéma du Réel mène des actions en milieu pénitentiaire sous la forme de projections et d’ateliers de sensibilisation au documentaire de création à destination des personnes détenues.

À PARIS-LA-SANTE et VILLEPINTE : une programmation « En quête d’autres regards »

En 2021, Cinéma du réel s’associe avec Les Yeux de l’Ouïe pour permettre aux personnes détenues du centre de détention de Paris-La-Santé et de la maison d’arrêt de Villepinte de découvrir une sélection de films en compétition grâce à une diffusion sur le canal de télévision interne e-public des deux établissements.

Chaque film est accompagné d’une présentation réalisée par des étudiants en cinéma, et accompagné de paroles de spectateurs et de cinéastes.

En retour, les personnes détenues ont la possibilité d’envoyer des textes inspirés par les films.

Cette action est réalisée en collaboration et avec la participation d’étudiants du Master Cinéma anthropologique et documentaire de Paris Nanterre, du Master Cinéma et société de l’Université Paris-Saclay, de l’EHESS, de l’Université de Paris et d’InaSup.

_______________________________________________________

À BOIS D’ARCY : un jury du court-métrage

Depuis 7 ans, un partenariat lie Cinéma du réel au Service d’insertion et de probation des Yvelines pour permettre à des personnes détenues à la Maison d’arrêt des hommes de Bois d’Arcy de constituer chaque année un jury et décerner un prix à un court-métrage.

La situation sanitaire ne permettant pas la tenue d’activités collectives en prison, le jury n’a pas pu être réuni pour l’édition 2021.

Retour en images sur le jury de la 42e édition constitué de huit personnes détenues et quatre personnes libres, à la maison d’arrêt de Bois d’Arcy (78).
Ensemble, ils ont regardé les films, se sont questionnés sur le cinéma documentaire, ont échangés leurs sensibilités.

Pastilles vidéo réalisées par Sonia Franco pour la plateforme de diffusion visuelle et sonore [Mil’Yeux ouverts]