Cinéma du Réel - Festival international de films documentaires

Rebelles #1

Le dimanche 2 avril à 15h en Cinéma 2, et pour clore la rétrospective des films de Charles Burnett à Cinéma du réel et en annoncer celle que le Jeu de Paume consacre à Hailé Gerima, les deux grands cinéastes dialogueront à l’occasion d’une rencontre exclusive.

Hour Glass

Hailé Gerima

1971 / États-Unis / 13 min

Le premier film de Hailé Gerima au cours de ses études à UCLA met en scène la prise de conscience du racisme et de l’exploitation par un jeune basketteur noir : l’Amérique est une prison dont il faut forcer les barreaux. Le groupe The Last Poets rappe « Time is running out », et Elaine Brown, présidente… Hour Glass - Lire la suite…

The Horse

Charles Burnett

1973 / États-Unis / 14 min

Quatre hommes blancs, un petit garçon noir et son père, un cheval : instant suspendu tandis que le jour décline, dans l’attente d’une mise à mort, au son obsédant d’un moulin à vent. Instantané de violence ordinaire dans ce que le cinéaste décrit comme « une allégorie du Sud », inspirée par Faulkner.… The Horse - Lire la suite…

Picket in Response to the Arrest of Angela Davis

KTLA News

1970 / États-Unis / 2 min

Student Rally in Support of Angela Davis Held at UCLA

KTLA News

1971 / États-Unis / 7 min

26 janvier 1971 : manifestation étudiante en soutien à Angela Davis, qui avait été maître de conférence à UCLA, arrêtée en octobre 1970 à la suite du coup de force destiné à libérer George Jackson.

A Day in the Life of Willie Faust, or Death on the Installment Plan

Jamaa Fanaka

1972 / États-Unis / 16 min

Le pacte de sang de Faust en version critique, dans les codes de la Blaxploitation : la drogue est une « mort à crédit ».

The Kitchen

Alile Sharon Larkin

1975 / États-Unis / 7 min

Un hôpital psychiatrique comme métaphore de l’emprisonnement des femmes noires. En jeu, l’identité noire telle qu’elle se rend visible ou se dissimule dans les cheveux et la coiffure : intériorisation du modèle blanc dominant, négation de soi.

Hidden Memories

Jacqueline Frazier

1977 / États-Unis / 10 min

Solitude et détresse d’une jeune fille face à une grossesse non désirée. Entre illusions et clichés de « familles harmonieuses » et choc de l’avortement, la question reste celle de la libération de la femme noire.

Four Women

Julie Dash

1975 / États-Unis / 7 min

La danseuse Linda Martina Young incarne les quatre figures féminines de la ballade de Nina Simone « Quatre Femmes », de l’esclave Tante Sarah à la colère de Peaches. La mise en scène de la danse et la référence à la musique africaine traduisent la critique des stéréotypes. « Je suis affreusement amère… Four Women - Lire la suite…

Daydream Therapy

Bernard Nicolas

1977 / États-Unis / 8 min

Nina Simone chante l’air de Jenny-des-Corsaires de L’Opéra de quat’sous, commentaire au quotidien d’une employée d’hôtel. Le rêve éveillé la venge des humiliations de l’exploitation. Le « Things Have Got To Change » d’Archie Shepp conclut cette variation poétique sur l’aliénation.

Medea

Ben Caldwell

1973 / États-Unis / 7 min

Le poème de l’écrivain et activiste Amiri Baraka (LeRoi Jones) « Part of the Doctrine » scande un collage lyrique d’images de l’histoire noire, de l’Afrique à l’Amérique, héritage d’enfants à naître. Premier travail d’une figure importante du cinéma et de la scène artistique afro-américains de Los Angeles.… Medea - Lire la suite…

Ujamii Uhuru Schule

Don Amis

1974 / États-Unis / 9 min

Une journée dans la vie des élèves et enseignants d’une Community Freedom School, école primaire panafricaniste, à South Los Angeles. « Respect, droiture, révolution. »

Rain (Nyesha)

Melvonna Ballenger

1978 / États-Unis / 16 min

Il pleut sur Los Angeles. Une jeune dactylo rencontre un activiste et médite sur l’éveil à une conscience nouvelle. Poème de la prise de conscience au son du “After the Rain” de John Coltrane. « Storm winds are blowing. » Il souffle un vent de tempête.