Cinéma du Réel - Festival international de films documentaires
115 DB
DR

115 DB

Lucile Chaufour

2017 / France / 40 min

i Jeudi 30 Mars 15H30 Cinéma 2
X fermer

Version originale française sous-titrée en anglais + DÉBAT

Projeté avec :
Les Îles resonnantes de Juruna Mallon
i Vendredi 31 Mars 18H10 Cinéma 1
X fermer

Version originale française sous-titrée en anglais + DÉBAT

Projeté avec :
Les Îles resonnantes de Juruna Mallon
i Samedi 01 Avril 17H00 Centre Wallonie Bruxelles
X fermer

Version originale française sous-titrée en anglais

Projeté avec :
Les Îles resonnantes de Juruna Mallon

Bruits de moteur, commentaires au haut-parleur, cliquetis des pièces changées à toute vitesse par un essaim de mécaniciens… Ce qui frappe au premier abord dans ce film au titre sonore (mais aussi potentiellement militaire), c’est la subtilité de son mixage, qui malgré le sentiment d’immersion dû au surround ne laisse jamais le volume des moteurs du circuit moto belge de Spa-Francorpchamps écraser les autres sons. Un tel choix vaut pour programme : parti pour suivre une course, on n’en retient que des bribes depuis les marges, que ce soit au bord du circuit ou dans les coulisses où femmes et enfants, bruissant de langues différentes, partagent des sandwiches avec des coureurs parfois exténués. Le speaker du circuit prononce le mot de « procédure », mais l’atmosphère bon enfant contredit ce terme. Ce que l’on vient à l’évidence y chercher, c’est un partage simple, un dépassement de soi plutôt que de l’autre, effaçant le principe compétitif pour une joie qui rappelle les week-ends des Berlinois des Hommes le dimanche de Robert Siodmak. Sous les casques, l’âge des capitaines renseigne sur le fait que ces courses, quoique sérieuses, ne sont pas professionnelles. La beauté froide des lieux une fois vidés montre que l’affairement tenait de la parenthèse : nulle trace du gagnant, chacun est rendu à la vie civile, les décibels restants sont ceux du camion de nettoyage. (Charlotte Garson)

Production / Contact copie: Supersonicglide

Diplômée des Arts Décoratifs et de plusieurs écoles de musique, Lucile Chaufour est passionnée de punk et de rock. Elle a créé le label musical Makhno Records. Ses films sont régulièrement présentés en festivals et en salles, depuis L’Amertume du chocolat (2008), son premier court métrage, jusqu’à ses longs Violent Days (2009) et East Punk Memories, présenté à Cinéma du réel en 2012.