Cinéma du Réel - Festival international de films documentaires

Arrested Cinema - Ahmed Bouanani

2017 / 150 min

i Mercredi 29 Mars 20H30 Petite Salle
X fermer

Version originale française AVEC TOUDA BOUANANI, ALI ESSAFI & RASHA SALTI

Entrée libre
Voir dans la grille

Cinéma du réel poursuit le travail de réflexion sur les cinémas « assignés à résistance » dans des régions du monde où la liberté de création n’est pas acquise. La sixième édition d’Arrested Cinema est consacrée au cinéaste marocain Ahmed Bouanani (1938-2011) dont les films (des courts et un long métrages), les écrits (contes, nouvelles, poèmes et essais) et les dessins sont portés par un esprit d’indépendance. Les expérimentations de cet artiste à l’oeuvre protéiforme entendent donner à voir la mémoire et l’identité du Maroc. Ayant subi la censure du Centre Cinématographique Marocain et longtemps ignorée, l’oeuvre de Bouanani est aujourd’hui mise en lumière notamment grâce au travail de sa fille, Touda Bouanani, et d’Ali Essafi, cinéaste marocain qui lui consacre un documentaire, Crossing the Seventh Gate, présenté cette année dans le cadre des Séances spéciales.

Lors de la soirée, trois courts métrages seront projetés : Mémoire 14 et Six et douze d’ahmed bouanani ; Fragments de mémoire de Touda bouanani.

Né en 1938 à Casablanca au Maroc, Ahmed Bouanani étudie le montage à l’Idhec (Paris). À son retour au Maroc, il entre au Centre Cinématographique Marocain (CCM) et se lance, malgré une certaine hostilité de la direction du CCM, dans la réalisation de courts métrages documentaires, parmi lesquels Six et douze (1968) et Mémoire 14 (1971). Désireux de renouveler les méthodes de production marocaines, il participe à la fondation du premier collectif de production indépendant Sigma 3. Le Mirage (1980), son unique long métrage, est l’un des films les plus marquants du cinéma marocain.

En présence de Touda bouanani (artiste et vidéaste), Ali Essafi (cinéaste) & Rasha Salti (programmatrice)

En partenariat avec :