Cinéma du Réel - Festival international de films documentaires
Du zi cun zai
DR

Du zi cun zai

Lone Existence

SHA Qing

2017 / Chine / 77 min

i Mercredi 29 Mars 13H50 Petite Salle
X fermer

Version originale sous-titrée en français et anglais

Voir dans la grille
i Jeudi 30 Mars 17H00 Centre Wallonie Bruxelles
X fermer

Version originale sous-titrée en français et anglais

Entrée libre
Voir dans la grille
i Vendredi 31 Mars 18H50 Luminor
X fermer

Version originale sous-titrée en français et anglais

Voir dans la grille

Un vieil homme puise de l’eau et remonte à grand peine ses seaux sur une rue pentue, deux petites filles passent ; une vieille femme descend prudemment la pente, cette fois enneigée. Bientôt, ces esquisses cèdent le pas à d’autres, prises de plus près, en contrebas. Les allées et venues du dehors sont cette fois-ci marquées par l’intimité questionnante du cinéaste, dont les phrases à la première personne, en surimpression, égrènent les doutes. L’étrange sérénité qui émane des fenêtres où ses voisins vaquent rétrécit encore le point de vue, à mesure que les doutes du filmeur l’envahissent : « Je répète les mêmes vieux mouvements. Tout ce que je veux, c’est ne plus rien sentir... » Vide existentiel et aridité créatrice transforment le cinéaste en un gisant paralysé chez lui par son solipsisme. Il va devoir trouver une façon de filmer « les autres » sans pour autant se cacher derrière eux. Comment représenter la circulation quotidienne des habitants, la vie au-dehors, le temps qui passe dans le paysage, d’un regard enfin investi ? Le documentaire sort revigoré de cette méditation métaphysique. Elle remet en question la prétention du cinéma du réel à restituer la vie alors que trop souvent, elle la fige en lettre morte. (Charlotte Garson)

Production: Fan Rong, Ji Dan, Yi Cui

Contact copie: Sha Qing

SHA Qing est né à Pékin. Il a fait ses débuts dans le cinéma en tant que monteur et ingénieur du son. Son premier film, Wellspring, est sorti en 2002. Du zi cun zai est la dernière version du projet Fading Reflections, entamé en 2010.