Cinéma du Réel - Festival international de films documentaires

Arrested Cinema : Russie

150 min

i Mercredi 26 Mars 21H00 Petite Salle

« Qu’est-ce qui arrivera après ? Qui sera le héros de demain ? Lequel parmi les leaders de l’opposition : un avocat provocateur, une pop star scandaleuse, un gauchiste contestataire ? Ou quelqu’un de complètement différent ? On le voit parler à l’écran, débattre sur l’estrade. Dans la foule lors des rassemblements. Et parfois en détention. Mais qu’ont-ils dans leur têtes ? Qu’est ce qui les pousse et que sentent-ils ? Frisson, crainte, amour, ou peut-être la déception — comment le savoir ? Nous n’enregistrons pas une chronique des manifestations, ni ne faisons un reportage. Nous avons capté les pensées et les émotions de ces leaders. Nous voulons comprendre où ils nous mènent. Pourquoi ils nous appellent ? Même quand ils sont aussi face à leur mandat… d’arrêt. » (Pavel Kostomarov, Alexander Rastorguev)

Pour la troisième année, Cinéma du réel propose une soirée de réflexion autour des entraves à la création que peuvent rencontrer les filmeurs à travers le monde. Après la Syrie en 2012 et l’Iran en 2013, cette nouvelle édition sera consacrée à la Russie. La situation souvent dénoncée par les associations de défense des droits de l'homme engage à une réflexion sur la ténuité de la frontière entre censure et autocensure. Qu’en est-il des cinéastes ?
Le fil conducteur de cette soirée sera le projet multimédia de Pavel Kostomarov et Alexander Rastorguev. e Term s'attache à recueillir des témoignages afin de rassembler un partage d'expériences sur la façon d'aborder les questions politiques, notamment celle de l’engagement. Les réalisateurs ont commencé à filmer pendant les manifestations du printemps 2012, ce qui fit l'objet d'une diffusion — rappelant l’esprit des Newsreels — par épisodes sur le web. Le projet devient maintenant un long-métrage documentaire s'attachant particulièrement au parcours d'Aleksei Navalnya, bloggeur et figure majeure de l'opposition russe.
En présence de Max Tuula, producteur de "The Term", des épisodes seront projetés et commentés, afin d’explorer l’articulation entre création, production et diffusion dans un contexte politique difficile et tendu.

En présence de Jean Michel Carré (cinéaste), Boris Nelepo (critique de cinéma), Max Tuula (producteur)

En partenariat avec Arte