Aller au contenu

Lago Gatún

Kevin Jerome Everson
2021 États-Unis 59 min
dim 13
mars
14h15
FDI 300
Réserver
jeu 17
mars
16h00
Centre Pompidou - Cinéma 1
Réserver

Lago Gatún est un voyage du sud vers le nord en traversant le canal de Panama.

Achevée en 1914 au terme d’un chantier insensé, la construction du canal de Panama a coûté la vie d’une quantité innombrable de travailleurs noirs venus des Antilles. Sans en faire explicitement le rappel, ce nouveau film de Kevin Jerome Everson, qui tient son titre de l’immense lac artificiel composant la majeure partie du canal, traverse ce dernier au rythme qu’imposent aux navires ses écluses successives. Requis muettement par l’histoire des morts ensevelis sous l’éloge du progrès, ce voyage raccompagne avant tout le spectateur à la source vive du cinéma, fidèle en cela au geste prolifique et toujours plus net du cinéaste. Cristallisé dans le grain vibrant de la pellicule 16 mm (six bobines noir et blanc de 10 minutes chacune, coïncidant presque parfaitement avec les étapes de la traversée), ramené par elle à un ensorcelant roulis de ténèbres et de lumière, le spectacle de la traversée tient ici du pur traité d’optique. Plusieurs fois avalé par l’ombre (où l’oreille reste seule à saisir le substrat documentaire du voyage) et aussitôt rendu à la lumière, le spectateur traverse les écluses du lac comme autant d’obturateurs, autant de paupières, voués à lui rendre chaque fois la mesure des puissances de son regard.

Jérôme Momcilovic

Kevin Jerome Everson

Kevin Jerome Everson, né en 1965 à Mansfield, en Ohio. Master en beaux-arts à l’université d’Ohio ; licence en beaux-arts à l’université d’Akron. Professeur d’art à l’université de Virginie, à Charlottesville. Everson a reçu le Berlin Prize en 2020, le Heinz Award en Art et humanités en 2019, ainsi que le Prix Alpert pour les Films/Vidéos. Il pratique la sculpture, la photographie de rue, et a réalisé 11 longs-métrages et 180 courts-métrages. Son œuvre a été présentée dans le monde entier. Son œuvre cinématographique a fait l’objet de rétrospectives à la Cinematek de Bruxelles/Courtisane, à Cinéma du réel, au Glasgow Short Film Festival, à l’Harvard Film Archive, à la Tate Modern, au Musée national d’Art moderne et contemporain de Séoul, à Visions du Réel, au Whitney Museum of American Art de New York, ainsi qu’au Centre Pompidou ; elle figurait à la biennale Whitney en 2008, 2012 et 2017, à la biennale de Charjah en 2013, ainsi qu’à l’édition 2018 de l’exposition Carnegie International.
© Sandy Williams

dim 13
mars
14h15
FDI 300
Réserver
jeu 17
mars
16h00
Centre Pompidou - Cinéma 1
Réserver
Production :
Trilobite-arts DAC, Picture Palace Pictures
Son :
Anna Brotman-Krass, Elizabeth Culbertson, Anthony Restivo
Image, Montage :
Kevin Jerome Everson
Contact copie :
picturepalacesale@yahoo.com

Dans la même section