Aller au contenu

CENTENAIRE ANTÓNIO CAMPOS

António Campos
Films de 1957 à 1993 Portugal Portugais
ven 18
mars
15h00
Centre Pompidou - Petite salle
Entrée libre dans la limite des places disponibles
En partenariat avec :


Présenté par Tiago Baptista, directeur de l’ANIM – Archive Nationale de l’Image en Mouvement à la Cinemateca Portuguesa

A Almadraba Atuneira (1961)
Vilarinho das Furnas (1971)
Falamos de Rio de Onor (1974)
Gente da praia da Vieira (1975)
etc…

Pour célébrer le 100e anniversaire d’António Campos (1922-1999), la Cinemateca Portuguesa-Museu do Cinema entame la numérisation et la restauration d’une large sélection de films de ce cinéaste. En raison de la nature diversifiée des masters de film, le projet comprend différents flux de travail, des captures 2K aux captures 4K par immersion liquide, l’étalonnage avec des copies de distribution utilisées comme référence et, dans de nombreux cas, une restauration complète de l’image et du son. Tous les films seront disponibles en copies DCP 2K.

Le restaurateur – CINEMATECA PORTUGUESA-MUSEU DO CINEMA


La Cinemateca Portuguesa – Museu do Cinema a pour mission de sauvegarder et de promouvoir le patrimoine cinématographique portugais. Elle a été fondée en 1948 par l’un des pionniers des cinémathèques européennes, Manuel Félix Ribeiro, et est devenue une institution autonome en 1980. Depuis 1956, la Cinémathèque est membre de la Fédération Internationale des Archives du Film (FIAF), créée en 1938 dans le but de promouvoir la conservation et la connaissance du patrimoine cinématographique, combinant les efforts des archives les plus importantes du monde. En 1996, la Cinemateca a ouvert un centre de conservation moderne à la périphérie de Lisbonne, l’ANIM (Archive Nationale de l’Image en Mouvement), qui est actuellement à la base de toutes les activités de conservation, de recherche et d’accès aux collections cinématographiques, vidéos et numériques, ainsi qu’aux collections de dispositifs et objets cinématographiques. Depuis 1998, l’ANIM dispose d’un laboratoire de restauration photochimique, qui est cependant devenu le dernier en activité dans la péninsule ibérique.

Dans le cadre de sa stratégie de diffusion culturelle, Cinemateca a numérisé plusieurs œuvres de l’histoire du cinéma portugais, qui sont mises à disposition en format haute définition pour la projection dans les salles, en éditions DVD (propres ou en partenariat avec des entités publiques et privées), ou via Cinemateca Digital, sa plateforme de streaming qui compte déjà plus de 200 heures d’images. La Cinemateca contribue également à la culture cinématographique dans le système d’enseignement obligatoire portugais grâce à sa participation au Plan national du cinéma.

Crédit photo : Gente da praia da Vieira (António Campos, 1975) | image © Cinemateca Portuguesa-Museu do Cinema

António Campos

António Campos (1922-1999) est l’auteur de plus de quarante courts métrages et seulement cinq longs métrages (dont seul le tout dernier, Terra Fria, a été tourné en 35 mm). Né dans une ville de province, Campos se considérait comme un outsider et nombre de ses films ont en effet été tournés et diffusés pour la première fois dans des milieux amateurs et non professionnels. Cependant, son travail est rapidement découvert et chéri par la génération du «nouveau cinéma», gagnant l’admiration et la défense d’auteurs tels que Paulo Rocha. Après ses premiers films en 8 mm à la fin des années 1950, Campos est devenu un employé de la Fundação Calouste Gulbenkian, qui lui a attribué une subvention au début des années 1970 pour filmer le village rural de Vilarinho das Furnas peu avant qu’il ne soit submergé par un nouveau barrage. Ses films suivants ont continué à affronter les frontières entre fiction et non-fiction, et entre film documentaire et film ethnographique, établissant ainsi Campos comme un élément important – bien que négligé – dans la plus noble tradition du cinéma d’auteur portugais, aux côtés de Paulo Rocha, Manoel de Oliveira, ou Margarida Cordeiro et António Reis. Un trésor à (re)découvrir lors de la célébration du centenaire de sa naissance.

ven 18
mars
15h00
Centre Pompidou - Petite salle
Entrée libre dans la limite des places disponibles
En partenariat avec :
Restaurateur :
Cinemateca Portuguesa-Museu do Cinema en collaboration avec Irmã Lúcia Efeitos Especiais et Cineric Portugal
Contacts :
acesso@cinemateca.pt info@irmalucia.com info@cineric.pt
État d'avancement :
La plupart des films sont en post-production (étalonnage, restauration image et son)
Date de disponibilité :
Mai 2022

Dans la même section