The Blues: Warming by the Devil’s Fire

  • Charles Burnett
  • 2003
    • Allemagne
    • États-Unis
  • 89 min

En 1956, un jeune garçon est envoyé dans le Mississippi, chez un oncle fou de blues. Fiction, photographies et documents filmés se mêlent pour le portrait, peuplé de grands musiciens, d’un monde où perdure la mémoire de l’esclavage et où sévit la ségrégation. On entend Lightnin’ Hopkins, Son House, Bessie Smith, Dinah Washington, Muddy Waters... entre autres. Le « diable du blues » trouble le « ciel du gospel ».

« Le son du blues faisait partie de mon environnement sans que j’y prête attention. Au fil du temps, le blues m’est apparu comme une source essentielle d’imagerie, d’humour, d’ironie et de connaissance pour réfléchir à la condition humaine. » (Charles Burnett)