Territory

  • Eleanor Mortimer
  • 2014
    • Royaume-Uni
  • 17 min

Zone-frontière de l’Europe, Gibraltar est connu pour la discorde diplomatique qu’il cause depuis trois siècles entre le Royaume-Uni et l’Espagne. Britannique quoiqu’ibérique, le Rocher est aussi simiesque : la colonie de macaques qui l’habite s’enhardit aujourd’hui. Ces chats de gouttière d’un nouveau genre font main basse sur la ville, s’accrochent aux lampadaires, sautent sur les balcons et envahissent les squares. L’arme de choc des autorités de cette planète des singes (la sarbacane) n’a pas encore prouvé son efficacité. Sensible à l’étrangeté de cette enclave British au paysage méditerranéen, Eleanor Mortimer, par le seul biais du montage, érige la défiance ludique des animaux en métaphore des tensions politiques qui n’ont jamais cessé d’agiter ce petit territoire. Les raccords sur les regards des singes, étonnamment précis, captent l’esprit presque rebelle de ces résidents qui peuvent se prévaloir d’avoir précédé chronologiquement les sujets de la Reine. C’est finalement la structure entière de Territory qui prend en charge l’impossible partage. Moins cocasse que les saynètes qui précèdent, un saisissant changement de décor documente un moment historique et lui confère une inquiétante force allégorique. (Charlotte Garson)