Taego Ãwa

  • Marcela Borela
  • Henrique Borela
  • 2016
    • Brésil
  • 75 min

L’homme âgé au visage buriné a posé une béquille près de sa chaise. Mais sur l’île de Bananal (dans l’état du Tocantins, au Brésil), Tutawa Tuagaek vit toujours, entouré de sa descendance. À entendre l’histoire de la tribu dont il est le chef, cela relève de l’exception. Les vidéos trouvées par les réalisateurs dans une université sont ici l’occasion d’un témoignage rare. Non seulement Tutawa raconte le massacre par les Blancs de nombreux Indiens Ãwa dans la forêt amazonienne orientale en 1973, mais tout son entourage découvre photos et films de ce leader d’alors. Le montage mêle ces images ressurgies avec le quotidien des Ãwa, de la confection de peintures corporelles rituelles à la cuisine ou aux jeux des enfants. Époques et formats se fondent en un continuum qui mime dans la forme la permanence d’un peuple. Parmi ces archives, le forçage de l’entrée du Parlement brésilien par des indigènes en 2013 ramène au présent un enjeu central, qu’une tentative de promenade autour de l’île rend douloureusement sensible : la délimitation d’un territoire concédé aux Ãwa mais toujours pas reconnu comme leur. De la forêt qu’elle revisite, à l’affût des oiseaux et des arbres qu’elle connaît, la fille de Tutawa dit avec émotion, avant d’en être à nouveau chassée : « Nous n’avons pas quitté la forêt. Ce sont les Blancs qui nous l’ont fait quitter ». (Charlotte Garson)

Production : F64 Filmes
Print source : Barroca Filmes