Still Recording


  • Ghiath Alhaddad Ayoub
  • Saeed Al Batal

  • 2018
    • Liban
    • France
    • Allemagne
  • 123 min
  • Couleur
  • PRODUCTION
  • Bidayyat for Audiovisual Arts (Liban), Films de Force Majeure (France), Blinker Filmproduktion (Allemagne)

PROJECTIONS

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

En 2011, Saeed et Milad décident de quitter Damas pour rejoindre Douma (Ghouta Orientale) et participer à la révolution syrienne. Les événements se précipitent : Douma est libérée par les rebelles, l’enthousiasme révo­lutionnaire gagne la jeunesse, puis c’est la guerre, le siège, la famine… Pendant plus de 4 ans, ils ont filmé la vie à Douma, depuis l’euphorie des débuts jusqu’à la détresse et au désenchantement qui se sont installés au fil des années. 

Lorsque je me suis impliqué dans la révolution comme photographe et cameraman, je me posais constamment les mêmes questions : pour qui est-ce que je filme ? Quel est le public de mes images ? Quel est l’usage de l’art dans cette réalité violente ? Quelle est son utilité par rapport aux gens plus simples et modestes qui m’en­tourent, qui font la révolution et qui sont dans la guerre, face à la mort ? [...] 
Ce film est une observation de ce qui s’est passé pour nous, pour toute ma génération, celle qui a cru à la Révolution. Une réflexion avec un oeil tranquille, afin d’essayer d’apprendre les leçons perdues ou oubliées, de rendre hommage ou bien encore, faire quelques excuses. 
Pour moi le film porte avant tout un désir de compré­hension. C’est à la fois une tentative de comprendre les contradictions en jeu dans la situation exceptionnelle de la guerre, et également une recherche de définition du mot artiste, et sa position dans la société : qu’est-ce l’art dans la révolution, dans la guerre, dans la mort ? 
–Saeed Al Batal 

  • Ghiath Alhaddad Ayoub
  • Saeed Al Batal

Né à Tartous en Syrie en 1988, Saeed Al Batal est journaliste, photographe et cinéaste. Il anime de nombreux stages de photographie et de reportage. Reporter radio sur le conflit syrien pour des agences et institutions à travers le monde, Il est l’un des fondateurs de la galerie en ligne Sam Lenses et du projet Humans of Syria. Il a travaillé comme journaliste pour des radios telles que NPR et Denmark Radio (DR). Auteur des plusieurs publications sur la politique de Syrie et sur le cinéma, il est également réalisateur de courts métrages et des clips vidéo.

Ghiat Ayoub est né à Yabrod en Syrie en 1989 et a étudié à la faculté des Beaux-Arts de Damas (2013). Cinéaste, graphiste, vidéaste, monteur son, scénographe au théâtre. Il a enseigné l’éducation à l’image et l’art-thérapie aux enfants réfugiés dans les ONGs du Liban. Fondateur de AlMashghal 51, un atelier ouvert pour les artistes à Beyrouth. Il a participe à Humans of Syria, en tant que graphiste et en réalisant des court métrages, présentés en ligne et dans lieux d’expositions à travers le monde.

VIDÉOS

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR