Learning from Buffalo


  • Rima Yamazaki

  • 2018
    • États-Unis
  • 100 min
  • Couleur
  • DCP , Dolby Stereo (SR) , Dolby Digital
  • PRODUCTION
  • Rima Yamazaki

PROJECTIONS

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Filmer l’architecture est un défi en soi. Rima Yamazaki approche celle de Buffalo par cercles concentriques et parvient à rendre à la fois la majesté d’ensemble et les détails sophistiqués de chefs-d’oeuvre tels que le Guaranty Building de Louis Sullivan. Le calme des ambiances sonores et la patience de l’observa­tion invitent à se délecter de ces beautés tridimensionnelles, ici trans­crites dans le cadre de l’écran. Mais la quatrième dimension, celle du temps, s’invite bientôt au coeur des images, alors que nous voyageons de la fin du XIXe siècle aux années 1970, durant lesquelles on ne construit plus des silos à grains, mais des HLM. Mêlant sensualité et factua­lité, Learning from Buffalo se nourrit de recherches qui permettent de situer les oeuvres architecturales dans le contexte qui les a vues naître. Citations et statistiques invitent à les percevoir comme des symptômes de l’histoire d’une ville. S’appuyant éga­lement sur des entretiens avec des habitants de deux quartiers diffé­rents, et sur des photographies com­mentées par une archiviste, le film se mue en réflexion sur la fragilité des empires modernes. Chargés de sou­tenir leur grandeur et d’en témoigner dans le même mouvement, les monu­ments se trouvent vite délaissés une fois l’heure de gloire passée, comme le sublime Larkin Administration Building de Frank Lloyd Wright, détruit moins de cinquante ans après sa construction, ou cette gare ferro­viaire sur laquelle la nature reprend ses droits. Si les humains sont rares dans ces images, ils sont omniprésent en filigrane : derrière un bâtiment abandonné, il y a mille destins contrariés.
–Olivia Cooper-Hadjian

  • Rima Yamazaki

Rima Yamazaki (née en 1982 à Tokyo), est une réalisatrice indépendante qui réfléchit à l’expression cinématographique de l’art et de l’architecture. Elle travaille seule sur ses films, en assurant la réalisation, la photographie et le montage. Ses films ont été montrés dans différents festivals et événements internationaux. Elle vit et travaille à present à Brooklyn, New York. 

VIDÉOS

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR