La Fabrique du Conte d'été


  • Jean-André Fieschi
  • Françoise Etchegaray

  • 1996
    • France
  • 93 min
  • Couleur
  • PRODUCTION
  • Compagnie Eric Rohmer

PROJECTIONS

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

Sur la plage de Dinard un dimanche, en plein juillet. Dans la torpeur ordinaire, un groupe de jeunes gens et de jeunes filles s’affaire énergiquement. Leur activité est de celles qui attirent généralement les regards. Mais personne ne semble leur prêter attention. On voit bien que ce sont des amateurs, diagnostiquera même un spé­cialiste, au passage. Ces jeunes gens sont flanqués d’un étrange intervenant, nettement plus âgé mais toujours en alerte ou en action. Nosferatu à la plage ? Il est protégé du soleil par d’ingénieuses constructions de tulle ou de paille, et il veille à tout : c’est lui qui actionne la claquette d’annonce à chaque plan. On le voit régir avec efficience la circulation, écarter le flot des passants à l’avancée de la caméra. Aussi retirer alertement du champ une poubelle fâcheusement disposée, ou récurer promptement la plage de Saint-Lunaire à marée basse avant la prise. Ou encore passer de la crème solaire dans le dos de la jeune actrice. Il ne hausse jamais le ton, semble parfois très hésitant. Mais sa rapidité de déci­sion peut aussi s’avérer foudroyante. Aucune posture de maîtrise dans tout cela, bien au contraire. Aucun cinéma. (Mais on verra que tout se tient, dans cette éco­nomie.) Personne sans doute parmi les estivants inat­tentifs ne soupçonne que l’un des cinéastes les plus admirés, les plus célébrés, les plus commentés au monde, l’un des plus jeunes aussi, opère devant ses yeux distraits. Transparent, invisible. La Fabrique du Conte d’été est un voyage dans le film et dans ce qui tisse le film à la robe sans couture de la réalité, selon la formule canonique, mais toujours fraîche, de Saint-Bazin de Nogent. Qu’est-ce que la mise en scène ? 
–Jean-André Fieschi 

  • Jean-André Fieschi
  • Françoise Etchegaray

Jean-André Fieschi - JAF - est un cinéaste, écrivain et enseignant de cinéma, né en 1942 à Ajaccio et mort en 2009 à São Paulo. Il fut d’abord critique de cinéma, puis secrétaire de rédactions aux Cahiers (1961-1968), il devint cinéaste sous le signe de Pasolini réalisant sur ce dernier un documentaire de la série Cinéaste de notre Temps. En 2005, il réalise La Fabrique du “Conte d’Ete” avec Françoise Etchegaray.

 

Françoise Etchegaray est une realisatrice et productrice française connue pour les films Sept ans d’attente (1995), Les Rendez-vous de Paris (1995) et La règle du je (1992). En 2005, elle realise La Fabrique du Conte d’Eté avec Jean-André Fieschi.  

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR