Jia Ting Hui Yi

The Choice
Réunion Familiale

  • Gu Xue

  • 2019
    • Chine
  • 66 min
  • Couleur
  • PRODUCTION
  • Gu Xue

PROJECTIONS

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

La tante est en unité de soins intensifs. Son fils, Shi Hengbo, appelle toute la famille pour trouver une solution à cette situation. Mais durant cette réunion, personne n’est d’accord.
_

Une prise, une heure, une pièce, et un choix à faire pour la famille réunie dans le plan unique de « The Choice ». Non loin d’ici, dans un hôpital, une tante est en soins intensifs. Il y a peu de chances pour qu’elle se réveille mais : doit-on la laisser à l’hôpital ou la ramener à la maison ? Que dit le médecin ? Est ce qu’elle peut aller mieux ? Qui est responsable ? Combien cela va-t-il coûter ? La discussion est froide, la question est pratique. Ravalez vos larmes, nous sommes là pour prendre une décision sérieuse. Et le « nous » est d’usage. Nous n’interviendrons pas mais nous sommes bel et bien dans le cercle. Le plan, unique, n’est pas fixe, il va de droite à gauche, comme un lent mouvement de la tête, marquant notre présence au groupe par le dispositif, pleinement inclus dans le drame qui se déploie sous nos yeux. L’affaire de famille semble sans issue, personne n’est d’accord, les arguments cheminent entre les systèmes de croyances et les problèmes de finances. Dans cet argumentaire, chacun ne peut pas avancer ce qu’il veut quand il veut et au fil de la discussion c’est toute la hiérarchie familiale qui se découvre : la jeunesse tient les rênes, le respect n’est pas aux ainés, ils s’exprimeront plus tard. Le beau-frère ? Il n’est pas réellement de la famille, sa parole est secondaire. La discussion est intense et pleine de remous. L’intrusion dans cette petite pièce, où certains n’ont pas encore enlevé leurs manteaux, nous projette dans le drame ordinaire. Les légers mouvements de la caméra déposent parfois notre regard sur des visages absents, des corps retirés, appelant à d’autres histoires et soupçonnant les sentiments enfouis.

Clémence Arrivé
_

CONTACT COPIE : Guxue, guxue.1228@163.com, +86 15652902389

Gu Xue

Gu Xue, d’origine Mandchoue, est diplômée d’un Master en Arts de l'Université de Communication en Chine. C’est pendant ses études qu’elle commence à filmer la vie de sa famille. Parallèlement à la réalisation de ses films, elle s’investit dans de nombreux projets cinématographiques comme la Semaine du Film des Jeunes de Mongolie Intérieure en tant que co-fondatrice, le Festival du Film de Fitzcarraldo en tant qu’organisatrice, le Festival International du Film de Xining ou le Grassland Film Workshop. 

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR