Hozour

  • Hossein Rasti
  • 2014
    • Iran
  • 16 min

Hozour enregistre la cérémonie de l’achoura (la célébration du martyre d’Hussein, petit-fils de Mahomet) dans une petite ville des environs d’Ispahan, Khasar, plutôt déserte le reste du temps. Ainsi observe-t-il et assemble-t-il de manière compacte une immense vague de présence, une puissante poussée d’énergie collective.  Mille cinq cents kilos de viandes, sept mille commensaux… Même sans connaître les chiffres, on est frappé par l’alliance de routine inexorable d’un rituel connu et de sentiment de l’exceptionnel qui s’en dégage néanmoins. Sans se figer en montage parallèle discursif ou métaphorique, des échos discrets naissent entre les processions d’hommes se flagellant et le lavage de la viande à l’eau chaude, entre les fidèles pleurant à la mosquée et l’épluchage des oignons, entre les portraits religieux surdimensionnés et la taille épique des marmites d’abgoosht, le plat rituel. Cet afflux de personnes, de nourriture et de couverts souligne à la fois la générosité des participants de cette fête où apporter les vivres et participer à la préparation du repas tient de la bonne action religieuse, et une forme d’hystérisation des échelles et des pratiques. (Charlotte Garson)