Helikopter – Hausarrest

  • Constantin Hatz
  • 2014
    • Allemagne
  • 39 min

Benjamin, vingt-sept ans, aurait pu purger en prison les dix mois de sa peine pour « troubles à l’ordre public » ; au lieu de quoi le voici assigné à résidence, avec un bracelet électronique, dans l’appartement de sa mère. Sans commentaire ni entretien, Helikopter nous invite à nous demander si ce troc judiciaire était véritablement une aubaine… Dans un décor unique et confiné (et pour cause), la rigidité du cadre s’allie à un montage qui souligne la répétition de petits gestes du quotidien pour donner un sens nouveau à l’expression « cellule familiale ». D’un côté, un grand gaillard tatoué qui mixe toute la journée sur sa platine de la musique industrielle, de l’autre une maman plieuse de linge. De cette proximité physique qui semble plus subie que réconfortante émane une étrange impression d’extériorité. Retourné comme un gant, le dehors est dans l’espace domestique et le téléguidage d’un hélicoptère miniature apporte l’extérieur dans la chambre de l’ado attardé.  L’aspect drolatique des ratés de la communication mère-fils (la première est tout de même responsable d’un crash d’hélicoptère…) se chargent bientôt d’une angoisse moins amusante : et si cette relation, au-delà de ses circonstances particulières, modélisait le lien parents-enfants le plus répandu ? (Charlotte Garson)