Des "terroristes" à la retraite


  • Mosco Boucault

  • 1985
    • France
  • 81 min
  • Couleur
  • PRODUCTION
  • Zek Production

PROJECTIONS

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

_

Immigrés en France dans les années trente, Français ou apatrides, Juifs pour un grand nombre, ils ont été les principaux acteurs de la guérilla urbaine menée dans les rues de Paris contre des militaires des forces de l’Occupation allemande. 

_

CONTACT COPIE : Zek, zekprod1995@gmail.com

En novembre 1943, 200 résistants de la région parisienne sont arrêtés par la Gestapo. 23 d’entre eux sont fusillés le 21 février 1944. Quelques jours plus tard, leurs portraits sont diffusés par l’»Affiche rouge» : il s’agit de membres du groupe «Manouchian», résistants communistes étrangers, juifs pour la plupart. Sept survivants de ce groupe, cinq Polonais et deux Roumains, tous juifs, racontent l’itinéraire qui les a conduits en France, puis à la résistance et à la lutte armée.
La tendresse de Mosco fait parfaitement mouche, lorsqu’il tire du néant des (re)pères contre lesquels le monde semble s’être ligué : d’authentiques communistes internationalistes, juifs de surcroît. [...] Il pointe l’Etat français broyeur au service du nazisme, mais aussi le PCF qui se lava les mains, mais aussi la Résistance officielle qui gomma ces héros aux noms imprononçables, mais aussi certains juifs français intégrés, que gênent ces petits tailleurs polonais à l’accent yiddish du groupe Manouchian. [...] Presque toutes ces forces, qui en prenaient pour leur grade, voulurent interdire la diffusion du film sur Antenne 2 en 1985. Ce fut un formidable tollé ! Il fallut l’énergie de Simone Signoret (elle disait le commentaire), relayée par Ivan Levaï (il officiait alors sur Europe 1), pour que Des « terroristes » à la retraite fût finalement montré.
–Antoine Perraud (Télérama, 19 janvier 1994)

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR