Marcel Hanoun : le pari

Un rendez-vous mensuel de décembre 2010 à juin 2011

Après la grande rétrospective à la Cinémathèque française, Marcel Hanoun rebondit sur une partie de son œuvre en vidéo.

«Tout acte réel ne peut être qu’un pari. Ce pari est un porte-à-faux, un saut dans l’inconnu, celui que, cinéaste, je fais en relançant quelques-uns de mes films, en direct, sans aucun autre moyen que la présente communication et sa diffusion auprès d’un public ami que l’on appelle ordinairement le Public, ce grand inconnu. Je considère que les rôles d’intercesseurs ne doivent pas être défensifs, mais offensifs, constructifs ; têtus, agressifs, n’ayant de sollicitations à ne faire, à ne recevoir, qu’au travers de leur conscience propre : opposer sa conscience et sa foi, à celles de l’autre, pour l’éveiller, le réveiller ; le provoquer. Tant d’intermédiaires sont aux ordres, qui ne font que ce qu’on leur dicte, là où on leur dit de faire, sans qu’ils ne puissent s’émanciper, mercenaires d’une écriture convenue, routinière, qui n’est pas la leur. Nous devons surprendre, découvrir une œuvre comme une œuvre se réinvente, objet réel d’un pari inattendu, mis en acte pour, dévoilé, être offert à tous et à chacun.» Marcel Hanoun

Au cinéma L’Entrepôt, chaque premier jeudi du mois à 18h, de décembre 2010 à juin 2011.