LABOUR/LEISURE

LABOUR/LEISURE


Les formes se dessinant à l’écran par le côtoiement des ondulations des feuilles et d’un corps en mouvement sur une échelle posée contre un tronc d’arbre, dans Labour/Leisure de Jessica Johnson et Ryan Ermacora nous questionnent sur l’importance du « être ensemble ».

Le film s’ouvre sur une immense étendue verte qui n’est autre qu’un terrain de golf, pour ensuite investir le quotidien des travailleurs et travailleuses s’attelant à la récolte et au traitement des cerises. La beauté de ce film relève de sa construction plastique et du désir des cinéastes de capturer le temps, un temps long et perdu, dans ce lieu d’Okanagan Valley qui se situe au sud-ouest du Canada. D’u côté le temps du travail effectué par les récoltant.e.s, de l’autre le loisir que peut offrir cette région aux touristes, ou aux habitant.e.s qui ont, eux, du temps libre.

Deux mondes en parallèle, le monde du plaisir et le monde du travail. Les plans sont symétriques et fixes, les formes humaines rentrent dans le champ, y travaillent puis en sortent. Le mouvement est lancinant et n’est présent que par la représentation du corps au travail, du geste humain, parfait, efficace. Un geste qui n’a plus de temps à lui, qui doit aller au plus vite pour que le travail soit fait.

C’est un lieu à double face, dont l’une des faces existe seulement par la cohésion des corps au travail, filmés ici dans toute leur noblesse.

Clémence Lebon

Réalisé par Ryan Ermacora et Jessica Johnson

Prochaine projection le mercredi 20 mars à 19h