Installation Fernand Deligny, le mythe du radeau : écrire tracer, camérer

« Il ne s’agissait que de transcrire ces trajets, pour rien, pour voir, pour n’avoir pas à en parler, des enfants-, pour éluder nom et prénom, déjouer les artifices du IL de rigueur dès que l’autre est parlé. »

Educateur libertaire Fernand Deligny part en 1967 dans les Cevennes « pour organiser hors toute institution, dans la nature, un réseau d’accueil d’enfants autistes avec des « présences proches » : ouvriers, paysans, étudiants, chômeurs (aucun éducateur professionnel). Et pour mener, sur le terrain et dans l’écriture, une recherche anthropologique sur les possibilités (possibilités de vie en commun, de pensée, de perception) d’un mode d’être radicalement autre, « hors langage »*. Il s’agissait pour lui de faire cause commune avec les personnes autistes.

A cette expérience de vie s’est ajoutée une expérience cinématograghique dont trois films portent la trace Le moindre geste  réalisé avec Jean-Pierre Daniel et José Manenti  (1971), Ce gamin-là  (1976) et A propos d’un films à faire (1976) deux films de Renaud Victor.

A l’occasion de la sortie du film de Richard Copans Monsieur Deligny, vagabond efficace, le focus autour de Fernard Deligny et de son œuvre est complété par une exposition des lignes d’erre :

« Dans chaque aire de séjour, les présences proches (Jacques Lin, Gisèle Durand-Ruiz, et d’autres) tracent leurs parcours puis, sur un calque, les déplacements et gestes des autistes. Des lignes se croisent, interfèrent, des coïncidences spatiales se répètent : un territoire apparaît, traversé par les agir des enfants et les faire des autres, scandé par des repères. On cherchera en vain le « point de vue » de l’adulte sur l’enfant : ces cartes sont l’empreinte immédiate d’un corps commun formé de séquences de gestes, selon un réseau de communication qui substitue le silence et le rythme au sens et à la parole »*.

*Extrait du texte de Sandra Alvarez de Toledo, commissaire de l’exposition Fernand Deligny, le mythe du radeau : écrire tracer, camérer

Installation : Centre Pompidou, au Forum -1
Focus : Centre Pompidou et MK2 Beaubourg
du vendredi 13 au dimanche 22 mars 2020