Sélection française

20 films :  8 courts métrages / 12 longs métrages

AGE OF HEROES de Simon Ripoll-Hurier
2020 / France / 19’

À l’est de Skopje, il y a une petite place paisible d’où l’on peut parfois percevoir des bribes de musique orchestrale. En suivant ces sons, on arrive dans un vaste studio où une centaine de personnes enregistrent chaque jour de la musique pour des films du monde entier. 

AHLAN WA SAHLAN de Lucas Vernier
2020 / France / 95’

En 2009, je filme en Syrie. Renouant les fils d’une mémoire familiale qui remonte au temps du Mandat français, je me lie à des familles syriennes de Palmyre. En 2011 surgit la Révolution, puis la violente répression du régime qui m’oblige à arrêter de tourner. 2019, je reprends la caméra pour retrouver ces hommes à qui j’avais dit « à bientôt »? 

L’ÂGE D’OR de Jean-Baptiste Alazard
2020 / France / 69’

Titou va avoir quarante ans. Il vit perché dans une bergerie des Corbières. Avec Soledad, qui habite dans une caravane un peu plus loin, ils fabriquent leur vin, composent leur musique et vivent leur amour au rythme des saisons comme on cultiverait la résistance.

L’AVENIR LE DIRA de Pierre Creton
2020 / France / 26’

J’ai rencontré Pierre il y a vingt-cinq ans, quand je me suis installé à côté de lui sur le marché ; lui, vendant des volailles et des œufs, moi des fleurs et du miel. J’ai demandé à Arnaud son fils, s’il serait possible de les suivre et de filmer la récolte du lin.

CELLE QUI MANQUE de Rareş Ienasoaie
2020 / France / 87’

Je retrouve ma grande sœur après plusieurs années de séparation. Elle vit
recluse dans son camion, en proie à la morphine. Au fil de ses injections,
notre parole se libère, nous entraînant dans une nuit prolongée.

CHRONIQUE DE LA TERRE VOLÉE de Marie Dault
2020 / France / 89’

À Caracas, les habitants des bidonvilles peuvent obtenir la propriété de la terre en échange de l’histoire de leur vie dans le quartier. Un décret de Chavez a enclenché l’écriture des « Cartas del barrio », révélant l‘histoire de
tout un pan de la capitale.

LA FABRIQUE DES MONSTRES de Malak Maatoug
2020 / France / 27’

Au Portugal, le quotidien d’une fonderie de bronze, spécialisée dans la production semi-industrielle de pièces détachées pour le domaine naval, est mis en parallèle avec la liberté d’esprit caractérisant la « poterie des monstres » sur une place du village où tout le monde se rassemble.

L’HOMME QUI PENCHE de Marie-Violaine Brincard, Olivier Dury
2020 / France / 94’

Poète majeur de la fin du XXe siècle, Thierry Metz (1956-1997) travaille comme manœuvre ou saisonnier dans le Lot-et-Garonne. Il transforme chaque étape de vie en matériau poétique. Le film propose de mettre en lumière l’intensité tragique de sa brève existence ainsi que la radicalité de son engagement artistique.

IL N’Y AURA PLUS DE NUIT de Eleonore Weber
2020 / France / 75’
ParisDOC Works-in-Progress 2017

Il n’y aura plus de nuit repose sur des vidéos enregistrées par les armées américaine et française en Afghanistan, en Irak, au Pakistan… Jusqu’où peut mener le désir de voir, lorsqu’il s’exerce sans limites ?

J.A de Gaëlle Boucand
2020 / France / 61’

Jacob, un homme âgé de 90 ans résidant dans une luxueuse villa en Suisse, vient de changer de nom et de nationalité. Gaëlle, sa petite fille, vient lui rendre visite pour réaliser son portrait et tenter de percer le mystère de ces récentes décisions.

LÉTHÉ de Christophe Pellet
2020 / France / 15’

Sur l’île d’Amorgos, l’été. De petits monuments ont été érigés sur les lieux d’un accident mortel : une photographie, quelques mots, des fleurs, des objets religieux ou païens. Les défunts sont « restés là » : morts en transit,
sur une route, figés à jamais.

MES CHERS ESPIONS de Vladimir Léon
2020 / France / 134’

Mes grands-parents étaient-ils des espions soviétiques dans le Paris des années 30 ? Je rapporte à mon frère Pierre une valise de souvenirs. Notre enquête démarre entre France et Russie, hier et aujourd’hui.

PARADISIO de Hendrik Hegray
2020 / France / 55’

La Corrèze est un département du Limousin. Champseix est un hameau
situé aux abords de Bugeat, une bourgade de 800 habitants. Le lac de Viam se situe à équidistance, à 5 kilomètres environ. La diagonale du vide, une caméra DV, la fin de l’année 2016.

PARLER AVEC LES MORTS de Taina Tervonen
2020 / France / 67’

Vingt-cinq ans après la guerre, un charnier est découvert au nord de la Bosnie. Darija Vujinovic sillonne le pays à la recherche des familles des disparus.
Elle recueille leurs souvenirs et les quatre gouttes de sang nécessaires
pour identifier les corps…

QUI EST LÀ ? de Souad Kettani
2020 / France / 54’

Dans une banlieue quelconque, à l’écart de la capitale, se dessine un autre monde en marge de ce monde-ci, monde des djinns qui appartiennent à la nuit, en lien avec une lointaine origine.

SEEKERS de Aurore Vullierme
2020 / France / 77’

Dulce, NM, USA. Réserve des Apaches Jicarillas : jour d’élections tribales. L’incertitude de l’avenir des frères Reval, élevés loin des terres ancestrales, se fait l’écho de celle de la tribu entière. Ils se battent pour retrouver l’unité d’une mémoire disloquée par des siècles d’assimilation forcée. 

LA TERRE DE GEVAR de Qutaiba Barhamji
2020 / France / 80’

Un petit jardin dans la banlieue de Reims – loin, très loin de ses vergers de Syrie. Pendant quatre saisons, Gevar apprend à cultiver cette nouvelle terre qui ne se laisse pas faire…

TOUT ÇA PEUT MAL TOURNER de Christophe Derouet
2020 / France / 33’

J’ai rencontré André S. Labarthe en 1993. Pendant des années, j’ai essayé
de faire son portrait. Il bottait gentiment en touche. Il y a 3 ans, je lui ai proposé de ne filmer qu’une séquence où il me parlerait de ses livres et
manuscrits rares. Juste cela.

THIS MEANS MORE de Nicolas Gourault
2019 / France / 22’

Des supporters du Liverpool FC font le récit de leur expérience marquée par un événement tragique : la catastrophe de Hillsborough en 1989, où 96 personnes ont perdu la vie et qui changea la nature du football.

UNE MAISON de Judith Auffray
2020 / France, Suisse / 82’

Sept jeunes adultes autistes vivent dans une maison de Saint-Hippolyte-du-Fort, au sud des Cévennes. Les tâches du quotidien structurent l’existence, chacun joue sa partition, une forme de vie se compose en marge de la société, hors du langage.