Publics spécifiques

Champ social

Le festival est l’occasion de mener des actions culturelles d’initiation et d’échange avec des publics spécifiques, sous la forme d’ateliers et de rencontres : ateliers de programmation, accueil de publics en situation de précarité (migrants, personnes hébergés dans des centres Emmaüs, partenariats avec des structures de réinsertion professionnelle) en amont, pendant et après le festival.

Cette politique d’ouverture aux publics se mènera également en collaboration avec la Mission Lecture et Handicap de la Bibliothèque Publique d’Information, afin de rendre certaines séances du festival accessibles aux personnes en situation d’handicap.

Milieu pénitentiaire / Protection judiciaire de la jeunesse

Le festival mène des actions en milieu pénitentiaire sous la forme de projections et d’ateliers de sensibilisation au documentaire de création à destination des détenus. Depuis 5 ans, un partenariat lie Cinéma du réel au Service d’insertion et de probation des Yvelines pour permettre à des détenus de la maison d’arrêt des hommes de Bois d’Arcy de constituer chaque année un jury et décerner un prix à un court métrage.

Un partenariat avec la direction interrégionale Ile-de-France & Outre-mer de la protection judiciaire de la jeunesse permettra par ailleurs à des mineurs placés sous main de justice de participer au festival.