Manette Bertin – Shadoks

Manette Bertin Ancienne déléguée aux programmes de l’INA

Shadoks

C’était en 1983. Jacques Pomonti venait de remplacer à la tête de l’INA Joël Le Tac atteint par la limite d’âge. On faisait mine de croire que tout allait changer et que l’on pouvait attendre des merveilles dans le domaine de la création…

Moi, j’étais directeur délégué au programme de l’INA et depuis le Service de la Recherche de l’ORTF, je produisais les Shadoks qui étaient devenus célèbres et indiscutés par tous. L’idée m’est donc venue d’utiliser leur notoriété pour servir l’esprit du service public et l’intérêt général dont quelques années passées auprès de mon maître Pierre Schaeffer m’avaient convaincue.

J’ai donc proposé à Jacques Rouxel d’imaginer une nouvelle série où seraient enseignées à ces Shadoks ignorant les vertus du civisme. Il s’agissait purement et simplement de reprendre sur le thème comique les vieilles leçons de morale civique que donnaient autrefois dans les écoles de France aux jeunes de la République ceux qu’on appelait ses « hussards », les instituteurs de mon enfance. Rouxel, surpris et pas immédiatement convaincu fit des essais sur quelques épisodes : ça marchait ! Il dit « oui ».

Malheureusement, cela n’amusa personne. Ni l’INA. Ni les chaînes… Une occasion perdue que l’on ne risque pas de retrouver…