Barbet Schroeder – Une partie de plaisir

Barbet Schroeder Cinéaste

Une partie de plaisir

Je pense à Une partie de plaisir de Claude Chabrol et Paul Géauff. Après Les Bonnes femmes leur deuxième collaboration totale.

Je crois qu’il s’agit d’une question de droits.

Ce film est une expérience limite puisque Gégauff a écrit sous forme de fiction à peine déformée la réalité de ses relations avec sa femme. Chabrol a eu le culot de les faire jouer tous deux leur propre rôle ou presque.

Un film terrible et douloureux qui est tout à fait à part dans l’oeuvre de Chabrol et que j’aimerais beaucoup revoir.

Il est si proche dans le temps et si lointain, si inaccessible déjà.